Une nouvelle chambre 19 s’installe en Russie

Publié le par Chloé

Eldrid Lissarannel  de Windsor va ouvrir un nouvel établissement  qui offre les mêmes services que la chambre 19 de la capitale française : bons alcools, musique agréable, ambiance tamisée et charmante compagnie. Tous les ingrédients sont réunis pour proposer aux habitants de Saint Petersbourg des occupations raffinées et sulfureuses pour leurs soirées.

 

La propriétaire, que nous avons rencontrée, a accepté de répondre à quelques unes de nos questions :

 

« Madame Lissarannel de Windsor, vous êtes tout récemment mariée, nous vous souhaitons tous nos vœux de bonheur ! 

-        Je vous remercie infiniment !

-        Les obligations de reine d’Angleterre ne sont-elles pas un frein pour pouvoir mener sereinement vos autres activités ?

-        Oh, non, pas du tout, Georges est très compréhensif, et il sait à quel point mon petit commerce est important pour moi.

-        En tous cas, la Russie est enchantée de vous accueillir !

-        Et je suis ravie aussi, les Russes sont des gens tellement chaleureux ! C’est le prince Bolkonsky qui a facilité mon installation, c’est un homme charmant !

-        En tous cas, l’établissement est aux couleurs de la Russie, la décoration extérieure est entièrement faite en glace, ce qui contraste élégamment avec la chaleur de l’intérieur et ses teintes pourpres.

-        Oui, c’est mon amie Ode, qui s’est chargée des extérieurs, c’est très joli, n’est ce pas ?

-        Tout à fait, et original, de surcroît !

-        J’aime la nouveauté et les concepts innovants.

-        Quand aura lieu l’ouverture de l’établissement ?

-        Le 15 février prochain, une date qui me permettra de passer la Saint valentin avec mon cher époux et d’être présente pour la première !

-        Nous vous remercions pour vos réponses.

-        Je vous remercie, j’espère que je vous compterai bientôt parmi mes fidèles clients ! »

 

Vitaly Grosni , le 08 février 1880 pour le journal de Moscou

 

 

Publié dans Actualités

Commenter cet article